Qui finance le Bilan de Compétences ?

Plusieurs modes de financement donnent accès au bilan de compétences.

Salariés

Le congé individuel de formation

Le salarié peut bénéficier du congé bilan de compétences afin d’effectuer cette prestation.

La rémunération est également maintenue si l’accompagnement est effectué pendant les horaires de travail.

Les organismes financeurs (OPACIF : Organismes Paritaire Agréés au titre du Congé Individuel à la Formation) peuvent également prendre en charge le bilan même si le salarié ne souhaite pas en informer son employeur.

Retrouvez tous les organismes financeurs du Congés Individuel à la Formation sur le site www.opacif.fr ou dans la rubrique « Sélectionnez votre région ».

Le plan de formation de l’entreprise

A l’initiative de l’employeur, le bilan de compétences doit être financé par le plan de formation de l’entreprise. Dans ce cas, l’employeur doit obligatoirement obtenir le consentement du salarié.

Demandeurs d'emploi

Si vous disposez d’un Droit individuel à la formation, vous pouvez le mobiliser pour financer un bilan de compétence.

Vous pouvez aussi participer à d’autres types d’évaluations, plus pratiques, pour vérifier que vos compétences correspondent à celles recherchées par les employeurs ou que l’emploi vers lequel vous vous dirigez vous convient.

Vous êtes en situation professionnelle reconstituée et utilisez des matériels spécifiques à votre métier.L’Evaluation des Compétences et des Capacités Professionnelles :

  • Placé en situation professionnelle réelle, vous réalisez des tâches concrètes pour découvrir les conditions d’exercice du métier envisagé.L’Evaluation en Milieu de Travail :
  • L’Evaluation en Milieu de Travail Préalable au Recrutement : sous la responsabilité d'un tuteur, vous faites valoir vos compétences par rapport à une offre déposée à Pôle emploi.

Orientées vers des finalités plus concrètes et immédiates que les bilans de compétences habituels, ces méthodes d’évaluation ciblent essentiellement des métiers spécifiques.